Special Article: Vickson Ncube shares insights on 'Institutional Collaboration to Uproot Corruption and Entrench Responsible Conduct'. #ACOA2019

VN

Special Article: Vickson Ncube, Chief Executive of the Pan African Federation of Accountants (PAFA), shares insights on 'Institutional Collaboration to Uproot Corruption and Entrench Responsible Conduct'

This article was first published in the April 2019 Edition of PAFA Newsletter. Editorial by Jane Ohadike; Head Stakeholder Engagement & Communications at PAFA.

 

The Pan African Federation of Accountants (PAFA) and the Moroccan Institute of Certified Public Accountants (OEC) will host the 5th edition of the Africa Congress of Accountants (#ACOA2019) in Marrakech Morocco on 19-21 June 2019.

VNUnder the ACOA2019 theme, ‘For a successful Public Sector Performance’, various topical discussions demanding the intervention of the accountancy profession will identify Africa’s need for a public and private sector that is effectively delivering to the expectations of its citizens.

Critical to the discourse is the required collaboration of strong institutions, which should enable effective public policy and value management -a topic to be extensively explored during the 4th plenary of ACOA2019 titled STONG INSTITUTIONS- An Enabler of Effective Public Policy & Public Value Management in Africa- with panelist representing Africa’ government institutions across the Judiciary, Legislature and Executive level.

 

In a prelude to ACOA2019, Vickson Ncube while addressing the Zimbabwe Accountants Conference in Harare, Zimbabwe on the subject – ‘Collaborating to uproot corruption and entrench  responsible conduct’, pointed out how  the situation in the continent appears to be very discouraging in that the more people talk against corruption, the more the vice appears to get entrenched .

 

Extremity becomes Opportunity…

He observed that   ‘…today there are roads, schools, hospitals, bridges and even airports in people’s pockets. We (those entrusted to govern and manage public funds and services) have lost our moral compasses where extremities have now become opportunities. Some people in authority have gone to the extent of stealing donations meant for victims of disaster!...’ This, he observed is ‘symptomatic of a mental condition requiring psychiatric evaluation.’

He suggested that a multiplicity of names create confusion in the minds of listeners.  Perpetrators are charged with such fancy names as, corruption, misappropriation, fraud, embezzlement, illicit financial outflows and so on. It is desirable that all these are reduced to a simple term - theft, as all society understands what theft is. 

 

When the love of power overtakes the power of love…

Ncube notes; “…our leaders’ love for power has overtaken the power of love for the people… We need to get back to the basics where leaders place the people above personal interests and money…” These behaviors have resulted in a breach of citizens’ trust and reduced confidence in those managing public funds, services, taxes and projects.  The accountancy profession has a key role to drive transparency and accountability to curb corruption, which Ncube reinforces, must be uprooted to entrench responsible conduct through the practice of the seven aspirations of the African Union Agenda2063.

 

ACOA2019- scheduled 19--21 June 2019, will feature a strong line up of speakers who will share their insights and experiences on developing and managing strong institutions to fight corruption. Register to attend at www.acoa2019.com and benefit from discounted fees- available for a limited time only.

#ACOA2019 #PAFAAFRICA #PUBLICSECTOR

 

Vickson Ncube, directrice de la Fédération Pan  Africaine des Comptables (PAFA), a discuté de la collaboration institutionnelle en vue de déraciner la corruption et de renforcer le comportement responsable.

Cet article a été publié pour la première fois dans l'édition d'avril 2019 de PAFA Newsletter. Éditorial de Jane Ohadike; Engagement des parties prenantes et communications au sein du PAFA.

La Fédération panafricaine des comptables (PAFA) et l'Institut marocain des comptables publics agréés (OEC) organiseront la 5ème édition du Congrès africain des comptables (# ACOA2019) à Marrakech, au Maroc, du 19 au 21 juin 2019.

Sous le thème "Pour une performance réussie du secteur public", diverses discussions thématiques exigeant l’intervention de la profession comptable vont identifier le besoin de l’Afrique de disposer d’un secteur public et privé qui réponde effectivement aux attentes de ses citoyens.

La collaboration nécessaire de la part d'institutions fortes est essentielle au discours. Elle devrait permettre une politique publique efficace et une gestion de la valeur - un sujet à approfondir au cours de la 4ème plénière de l’ ACOA2019intitulée STONG INSTITUTIONS - Un facilitateur de politique publique efficace et de gestion de la valeur publique en Afrique - avec un panéliste représentant les institutions gouvernementales africaines aux niveaux judiciaire, législatif et exécutif.

En guise de prélude à l’ ACOA2019, Vickson Ncube s’exprimant devant la conférence des experts comptables du Zimbabwe à Harare (Zimbabwe) sur le sujet «Collaborer pour éliminer la corruption et asseoir un comportement responsable», a souligné à quel point la situation sur le continent semblait très décourageante. les gens parlent contre la corruption, plus le vice semble s’enraciner.

 

L'extrémité devient opportunité…

Il a observé qu ’«… aujourd’hui, il y a des routes, des écoles, des hôpitaux, des ponts et même des aéroports dans les poches des gens. Nous (ceux chargés de gérer et de gérer les fonds et les services publics) avons perdu notre boussole morale là où les extrémités sont devenues des opportunités. Certaines personnes en position d'autorité ont même volé des dons destinés aux victimes d'un désastre! ... ", a-t-il observé comme" un symptôme d'un état mental nécessitant une évaluation psychiatrique ".

Il a suggéré qu'une multiplicité de noms crée de la confusion dans l'esprit des auditeurs. Les auteurs présumés sont accusés de corruption, de corruption, de détournement de fonds, de fraude, de détournement de fonds, de sorties de fonds illicites, etc. Il est souhaitable que tous ces éléments soient réduits à un simple terme - le vol, car toute la société comprend ce que le vol est.

 

Quand l'amour du pouvoir l'emporte sur le pouvoir de l'amour…

Ncube notes; «… L'amour de nos dirigeants pour le pouvoir a dépassé le pouvoir de l'amour pour le peuple… Nous devons revenir à l'essentiel, selon lequel les dirigeants placent les gens au-dessus de leurs intérêts personnels et de leur argent…». Ces comportements ont entraîné une perte de confiance des citoyens et confiance réduite dans ceux qui gèrent des fonds, des services, des taxes et des projets publics. La profession comptable a un rôle essentiel à jouer pour promouvoir la transparence et la responsabilité afin de lutter contre la corruption, ce que Ncube renforce, doit être déracinée pour enraciner une conduite responsable dans la pratique des sept aspirations de l'Agenda de l'Union africaine2063.

L'ACOA2019, prévue du 19 au 21 juin 2019, mettra en vedette un grand nombre d'intervenants qui partageront leurs points de vue et leurs expériences sur la mise en place et la gestion d'institutions solides de lutte contre la corruption. Inscrivez-vous sur www.acoa2019.com et bénéficiez de tarifs réduits, disponibles pour un temps limité.